AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Pension Nightmare

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Yes, Sweet, it's me.

avatar

Mangez 5 fraises & cerises par jour \ô/.

Messages : 31
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Pension Nightmare   Mer 27 Oct - 16:43

Pension Nightmare


About them.

I. Lien du forum :www.
Code:
http://pension-nightmare.forumzarbi.com
II. Contexte du forum :
    ○Parmi toute l'île, personne ne se souvient exactement du commencement de cette île à par peut-être les Makkuras et les Esprits.Cependant, une relique ce situe sur l'archipel nord, celle-ci conserve d'un écrit très ancien l'histoire du début de cette île mais justement, comment elle à commencer? Et bien vous n'allez pas tarder à la savoir puisque tout commence à la suite d'un orage violent.Un navire devait se rendre vers l'Angleterre, celui-ci venant de le Chine. Qu'est ce que ce bateau transporter? De l'opium? Il y avait de ça mais ce n'était pas tout, un jeune homme faisait quête vers l'Angleterre pour retrouver sa famille, oh non! Pas pour l'enlacer avec des rires et la joie, loin de là cette idée! Non, il allait là-bas par vengeance.Douce vengeance qui est la sienne, mais à vrai dire, il détenait autre chose de bien plus précieux et qu'est ce que c'est? Une phrase qui allait changer sûrement le destin du monde entier, qui allait bouleverser le monde à un point tel, que ca aurait été comparable à la fin du monde mais au moins, la vérité aurait été dite. Comment il savait une tel vérité? Pour simple, nous allons dire pour faire simple que ce jeune homme travaille dans la pègre. Le soir, un violent orage éclata et hélas, la cargaison comme tous ceux dans le navire sombrèrent dans les abîmes profondes de l'océan. Vous pouvez que la fin est ici, que la fin du jeune est là et aller savoir, vous avez peut-être raison ou peut-être pas.Personne ne eux dire ce qui c'est passer vraiment mais ce qu'on peut comprendre, c'est que ce jeune humain venait d'échouer sur une plage, rien de plus normal puisqu'il avait des chances de survivre comme du mourir mais après tout, le destin est farceur.Les rayons de soleil traversèrent les nuages noir de l'orage précédent pour que les rayons viennent chatouiller doucement le visage de l'humain.Celui-ci ouvrit doucement les yeux, voyant le sable blanc, entendant la mer et voilà la première pensé qui fit débuter l'histoire de l'île et surtout l'histoire de la Pension Nightmare.



    ○Suis-je vivant ou bien...? Cette plage...Le sable y est si blanc...Est ce un rêve? C'est si magnifique que ce n'est pas la réalité pourtant. Je me relève pour venir doucement me tirer la joue pour voir si je sens de la douleur ou non et surprise, douleur ou pas douleur. Je me rendis compte que je ne sentais rien puisque la douleur..Je la sentais un permanence! Comment est ce possible? Je ne suis donc pas dans un rêve et bien dans la réalité? À moins que tout ça soit un cauchemar et voir pire...Je ne vais pas rester comme un idiot sur la plage à me poser des questions! Alors ça non! Je me relevas avec difficulté et surtout avec souffrance à cause des coups que j'ai reçut la vielle à cause de l'orage mais justement! Si j'ai survécu...Les autres humains sur le navire aussi? J'ignore si tous ce que je penses à une logique mais ce que je sais, c'est que je dois partir d'ici! L'humanité doit savoir la vérité! Je m'avance donc vers ce qui serait une dense foret, non non pas une jungle mais bel et bien une foret! Une foret de pin qui finit par céder à une foret de cèdre et d'autre végétation autres que des conifères. Un couloir de végétation qui mène tout simplement à des escaliers. Des marches de pierre qui semblaient être vielle de plusieurs siècle qui menait vers le haut d'une colline. Est ce que mon esprit d'aventurier aller me guider jusqu'en au de ces marches? Hum.Est ce que j'ai un esprit d'aventurier tout d'abord? Ce n'est qu'une question sans importance et d'ailleurs, je commences à grimper ces marches. Quelques roche dégringole de celles-ci à quelques uns de mes pas tandis que d'autre supporte mon poids. À chacun de mes pas, une bâtisse commencer à se présenter devant moi, plus que quelque pas pour voir de quoi elle retourne mais deviner quoi...Je ne compris pas sur le coup mais la bâtisse s'éloigna de moi, peu à peu jusqu'à que je sentes une horrible douleur. Je tourne un regard et voilà que je vois...Un humain! Un humain à sauter sur moi avec ce qui serait une arme d'un âge primitif. Celui-ci c'est jeter sur moi tout en menaçant, je ne comprenait son langage mais dans tous les cas, j'étais en mauvaise posture. Fort heureusement, par une certaine manière, je réussi à me sortir de la situation mais ceci de peu. Un humain? Sur l'île? Non, ce n'était pas un des hommes de l'équipage mais plutôt un habitant de l'île...Je m'approche donc de la bâtisse avant de passer le seuil de la porte principal, des pièces, des pièces et encore des pièces...Cette bâtisse semblait être un lycée laissait à l'abandon, mais justement! Cette île était donc habitée! J'avais dut dériver sur une de ces îles n'ont loin de l'Inde à mon avis. Je m'avança donc dans le couloir de l'établissement avant d'entendre un bruit. Ce n'était pas le bruit de mes pas sur le sol sale ni les gouttes d'eau qui tombe peu à peu d'un rythme régulier dans le lavabo mais des pleures, des lamentations...La peur. Tournant alors mon regard sur le côté gauche, je vis une porte de couleur blanche à moitié sortit de ses gongs. Déglutissant ma salive, je m'approcha doucement de la porte avant de poser ma main sur le poignet de celle-ci et de tourner doucement la poignet avant d'ouvrir la porte dans un grincement strident pour découvrir la vérité. Une poignets de personne se trouvaient dans un recoin de la pièce qui semblait être apeuré.Mais le plus étrange, ce sont tous des enfants ou des jeunes gens mais aucun ne dépasse la trentaine.Comment est-ce possible? Je m'approche doucement de ce petit attroupement mais voilà qu'une chose invraisemblable ce produisit, un des enfants claqua des doigts et voilà qu'un couteau se souleva pour venir droit en ma direction. Je l'esquive de justesse tout en portant un regard vers les jeune gens, essayant de leur faire comprendre que je n'étais pas ici pour leur faire de mal, je compris qu'ils n'étaient pas humains. Il y a quelque humains bien sûr mais la plus part avait soit des oreilles d'animal, soit des crocs tout comme tant d'autre. Il me fallut plusieurs heures avant qu'ils prennent enfin confiance en moi et c'est ainsi, je compris l'histoire de cette île. Une île où les gens ont l'âge qu'ils souhaitent mais qui hélas, si jamais ils se reproduisent, mouraient. La ville était morte et les archipels nord et sud était inhabitable mais ceci n'était rien jusqu'à que j'apprenne le terrible secret de cette île...Il est impossible de s'échapper. Fronçant légèrement mes sourcils, je n'arrivais pas à me résonner à cette idée...Il me fallut six mois avant de me résigner à cette lois cruelle, malgré toutes mes tentatives d'échappatoire, toutes étaient vaines. Pourquoi ne pouvais-je pas partir de cet enfer?! Pourquoi est ce que j'ai été maudit ainsi?! Je vais donc mourir ici?! Oui...Tout ça est horrible mais c'est la vérité, l'amer vérité.Je vais mourir ici...Autant faire quelque chose du restant de ma vie alors et restaurer ce bâtiment et surtout construire un civilisation, avec le peu de main que j'avais en disposition, je ne comptais même plus le temps avant qu'il ma fallut pour enfin faire de cette île une civilisation raisonnable avec une pension et une ville mais...Car oui, il y a toujours un mais, je n'aurais pas put savoir qu'il y avait une ordre race au Nord de cette île, une race peut belliqueuse voir même guerrière. Auparavant, ils habitaient sur l'île mais avec le temps, ils on dut aller sur celle du nord mais hélas, n'apprécièrent pas le fait que j'ai améliorer leur île. Un soir, je me retrouvas enchaîner à une falaise, comment?Pourquoi?! ...Voilà les questions que je me pose toujours et c'est en ces mots que je finis d'écrire ma vie, le sel de la mer m'irrite et la faim me guète, je suis enchaîné au mollet par une chaîne d'un minerai dont je connais le nom mais dans tout les cas, je ne vais pas survivre. Ce peuple de sauvage sont des Makkuras qui souhaitent retrouver leur île et pour ça, il faut que je disparaisse mais n'est ce pas le mieux à faire? Je vais quitter ce monde sans avoir obtenu ma vengeance mais...Oui mais...J'ai un souhait à faire, je souhaite que cette plaque dans laquelle je grave ces mots avec mon sang reste la source de ma vengeance et surtout que tout les pensionnaires de ma pension soit dans le même état d'esprit ou presque, car je souhaite que cette pension que j'ai construite de mes propres mains ce nomme....



    •Où était l'erreur chez ce jeune homme dont le nom reste inconnu? Il est sûr qu'au bout d'un moment, on n'a plus la force d'écrire avec son sang et depuis...Le nom de la pension demeura inconnu mais vous allez me dire comment ont à retrouver cette relique. Et bien, les Makkuras sont certes un peuple vergeure mais, certains ont un certain honneur et ils ont donc, emmener cette plaque jusqu'à l'île, laissant le corps du jeune homme pourrir et dévorer par les charognes qui traîner par-ci par-là. Le temps passa et peu à peu que celui-ci passa, un nom fut donné à la pension, par qui? Personne. Quand? Jamais. Un nom fut graver un jour, un matin, un soir, sur le mur de la pension et ce nom n'était rien de plus que Nightmare. Une pension avec des élèves incroyables, des pouvoirs incroyable mais créant que des catastrophes, et vous? Qui êtes-vous dans la Pension Nightmare?

III.Type de forum : rpg [X] autre [ ]
    - si rpg, nombre de lignes obligatoires : 13 lignes

Revenir en haut Aller en bas
http://sweet-strawberry.superforum.fr
 

Pension Nightmare

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Strawberry Happiness !! :: →HRP :: floodaruim & co' :: ♦♦ Partenériats & PUBs :: 
☆ Partenériats accéptés.
-
Sauter vers: